Les archives

Les Tempêtes du Siècle

Ce « One Woman Show » présenté entre 2018 et 2020 a effectué plus de 100 représentations sur les routes du Canada francophone, allant du Manitoba à Terre-Neuve en passant par la Basse Côte-Nord, l’Ontario et les moindres recoins du Québec.

Synopsis

Cap-des-Rosiers, hiver 1847. Dans cette petite cabane où perce le jour et passe la neige, Monette et sa trâlée d’enfants vivent au rythme des provisions dans le caveau. Cependant, l’arrivée de deux étrangers vient brusquer l’équilibre précaire de leur survivance. Il y a Mary, la rescapée du cap, retrouvée dans les décombres du 3 mâts « le Seaya » en provenance d’Irlande, et il y a Nicolas, Mi’kmaq étranger en son territoire, pris au piège par les événements. Tandis que la tempête du siècle fait rage dehors, un huis-clos saisi par le frette s’installe. Au fil des jours, ils en viennent à accorder leurs mots et leurs manières, et à se défaire de certains accroires. « Les Tempêtes du Siècle », c’est un récit de fraternité grandeur nature qui écorche les idées reçues autant qu’il enchante l’imaginaire.

L’expérience

Jouer partout, quand on le veut. Singulier de par sa formule tout-terrain, « Les Tempêtes du Siècle » se voyage léger, s’installe facilement à l’intérieur comme à l’extérieur et s’éveille à la tombée du jour. Par l’autonomie complète en électricité, grâce à une batterie conçue pour des projecteurs DELS, nous rendons possible l’éclairage du spectacle en tous lieux et priorisons ceux dits « non conventionnels » (hangar, grotte, boisé, parc, piscine abandonnée et pourquoi pas). Pour nous, chercher le pouvoir d’expression en chaque espace, c’est donner au connu un sens nouveau et au texte, un air de famille. Les diffuseurs proposent un terrain de jeu et, en deux temps, trois mouvements, l’espace se métamorphose, s’inspire des alentours.

Ceux qui Content

Marie-Anne Dubé et les Tempêtes du Siècle – 2019

Série de 5 capsules mettant en vedette des artistes qui explorent la formule contée. Marie-Anne Dubé et le Théâtre Témoin ont été l’objet de l’une d’entre elles.

Au pied de la Lettre ;

sur les traces de Timothée Auclair

Spectacle itinérant présenté sur les routes du Québec à l’été 2015 ainsi qu’à l’hiver 2016, puis en formule cabaret en collaboration avec le musée Exploramer à l’été 2016.

Équipe

Texte & Interprétation : Valérie Bertrand-Lemay/Marie-Anne Dubé/Sébastien Tardif

Scénographie : Catherine Beau-Ferron

Conception musicale : Simon Degrave/Fabien Jaccard

Sage électrique : Michel Hansé

Mise en scène : Sophie Côté

Synopsis

Au pied de la lettre, c’est un conte théâtral itinérant qui tâte le documentaire et flirte avec la fiction, c’est une histoire vraie tirée par les cheveux, comme un mensonge qui fait rêver.

Timothée Auclair est de ceux qui génèrent des légendes et qui les font voyager. Postier à pied du siècle dernier, il marche le long du littoral, livrant la malle et les nouvelles venues d’ailleurs. Sauf qu’une lettre sur son parcours se fait plus pesante et plus pressante que les autres. Investit de cette missive, il confronte la reine-mer et le roi de la montagne, combat la faim, la soif et le maléfice d’une plante aux intentions malcommodes. Entre le fantastique et le folklorique, Au pied de la lettre s’inspire de témoignages et de légendes, se faufile dans le trou d’la serrure de nos mémoires et dévoile un territoire culturel encore à défricher.

Les Fileuses

Spectacle itinérant réalisé en 2013 et présenté sur les routes du Québec et dans l’Est du Canada (Nouveau-Brunswick, Île-du-Prince-Édouard, Nouvelle-Écosse, Îles-de-la-Madeleine).

Synopsis

Il était, Les Fileuses, des fois, ailleurs. Un conte théâtral qui regarde le ciel, pour voir de quoi ça l’air si on le vire à l’envers. Y’a pas de certitudes, ni de belles princesses. Seulement deux conteuses, deux sœurs jumelles surtout pas identiques, qui tissent leurs légendes entre ici pis là-bas. D’Ouest en Est, à pied ou en bateau, y’a pas d’limites, la terre tourne de partout, et elles aussi. C’est une histoire d’entre vous et moi, de celles qui donnent des idées de grandeurs. Les Fileuses, c’est un clin d’œil à l’émerveillement, à nos rêves d’enfants, à nos mémoires de grands. Y’a pas de réalité, ni de fiction, juste ce qu’on choisit de croire.

L’expérience

L’itinérance du spectacle reposait sur sa capacité à s’adapter aux différents terrains. Comme nous privilégions des lieux inhabituels, (auberge, parcs, bar, place publique) nous misions sur la simplicité de l’installation et l’autonomie en électricité. Quelques lanternes pour tamiser, notre boîte à musique de nuit et notre petite radio FM pour rythmer la soirée. Jouer partout, quand on veut. Dehors s’il fait beau, à l’intérieur si y faut. En deux temps, trois mouvements, l’espace se transformait, le texte s’adaptait, empruntait des éléments au réel, s’inspirait des alentours. C’est un spectacle en trompe-l’œil, pour voir le théâtre autrement.

À Frette ;

une pied de nez à l’hiver

Programmation culturelle hivernale en plein air (réalisé en 2013 et 2014)

Avec en tête l’ambition de réunir les artistes, les artisans et les citoyens de la Haute-Gaspésie autour d’un projet créatif et collaboratif, le Théâtre Témoin a mis sur pied un espace d’expression pour se raconter l’hiver et se réchauffer l’imaginaire. La saison est pas morte, elle fait la morte. Avec les Contes et les Légendes du Frette, on voulait y faire rougir les joues, y pendre au nez la guedille, y faire figer la glace dans la moustache.


Le projet À Frette, c’était aussi l’aménagement, au cœur de La Martre, d’un fort extérieur pour l’hiver, une salle à ciel ouvert, une scène de neige, de glace et de sapinages. Ça se voulait un lieu rassembleur, imaginé par et pour les citoyens, bâti en collaboration avec les jeunes du voisinage, comme un terrain de jeu ouvert 24 heures. Construit à bout de bras, à coup de pelles, pis à la sueur de nos fronts, le fort servait aussi d’espace de création, de tribune pour les bouches affranchies, de plate-forme pour les corps dégourdis, de carrefour privilégié pour la rencontre entre créateurs et spectateurs. À Frette, c’était une initiative qui voulait allier savoir-faire et faire-savoir dans un esprit de création interactive.

Trou Noir

Spectacle Caravane réalisé en 2012 et diffusé sur les routes du Québec et de l’Est du Canada (Nouveau-Brunswick, Île-du-Prince-Edouard, Nouvelle-Écosse)

TROU NOIR, un spectacle tout terrain qui lève les yeux au ciel. Tout commence au coucher du soleil. Le minibus, la monture du Théâtre Témoin, jette l’ancre. L’équipe s’agite, l’installation s’érige, on fait place au théâtre!

Synopsis

TROU NOIR, c’est l’histoire de Tom, un jeune garçon né… tombé, un soir d’éclipse lunaire. Une étoile s’est décrochée d’en haut. Dans sa famille d’adoption, on n’a jamais vu ça. Dix-huit ans plus tard, Tom dérange encore, plus. Il cherche sa trace dans le ciel et effectue un voyage à rebours sur les témoins de nos origines: les étoiles. C’est sous les étoiles qu’apparait une brochette de personnages sortis de tous les temps, alliant la science aux contes et aux traditions populaires. Ceux-ci essaient, à leur manière, d’apporter des réponses aux questions de Tom. La quête de ses origines l’entraine ni plus ni moins au cœur du trou noir de nos connaissances. C’est par le théâtre et la musique que le spectacle TROU NOIR incarnait la raison de son existence: notre émerveillement devant le mystère et la beauté.